إعلان

M’diq-Fnideq: Adoption d’une convention relative au programme d’initiatives économiques intégrées 2021-2023

MAP

Le Comité provincial de développement humain (CPDH) à la préfecture de M’diq-Fnideq a tenu, vendredi, sa première réunion au titre de 2021, consacrée à l’examen et l’approbation d’une convention-cadre relative à la mise en oeuvre du programme d’initiatives économiques intégrées de la préfecture pour la période 2021-2023.

إعلان

Cette convention vise à unifier les efforts de tous les intervenants et à créer un cadre institutionnel au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq relatif aux initiatives visant à soutenir les jeunes et les femmes en situation de vulnérabilité et ceux en quête d’opportunités d’insertion professionnelle et économique, garantissant la contribution des partenaires institutionnels publics et privés, des conseils élus et des représentants de la société civile, en vue de promouvoir les activités génératrices de revenus et créatrices d’emploi au profit des femmes et des jeunes en situation difficile.

Le programme d’initiatives économiques intégrées de la préfecture M’diq-Fnideq 2021-2023 ambitionne de créer un fonds commun, qui sera géré par la Fondation Moubadara pour les jeunes et l’entrepreneuriat, pour soutenir les projets sélectionnés, avec une enveloppe budgétaire globale de 30 millions de dirhams (MDH), qui seront alloués au financement direct des entreprises.

Ce budget sera mobilisé par la préfecture de M’diq-Fnideq dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) avec une contribution de 10,5 MDH, l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (6 MDH), les services déconcentrés de l’Etat (7,5 MDH), et les conseils de la préfecture de M’diq-Fnideq, et des communes de M’diq, Martil et de Fnideq à hauteur de 1,5 MDH pour chacun d’entre-eux.

S’exprimant lors de cette réunion, le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Yassin Jari, a souligné la nécessité d’accorder une grande importance à l’axe de l’entrepreneuriat et du soutien de l’emploi, à travers le financement des porteurs de projets et la facilitation des mécanismes de financement et des procédures administratives, afin de créer le plus grand nombre de petites et très petites entreprises, qui jouent un rôle important dans la promotion de la dynamique économique, à travers l’offre d’importantes opportunités d’emploi.

Le gouverneur a, à cet égard, précisé que ce programme vient accompagner toutes les mesures qui s’inscrivent dans le cadre du programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M’diq-Fnideq et de la province de Tétouan, mettant en avant les efforts déployés par le ministre de l’Intérieur et le Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui ont été couronnés par la mise en place de trois programmes intégrés, auxquels ont adhéré la Fondation Mohammed V pour la solidarité, et le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, en partenariat avec le Conseil de la région, afin de créer 1.000 entreprises qui devraient générer plus de 5.000 emplois d’ici la fin de l’année.

إعلان

Cette réunion a été également une occasion pour aborder les conclusions tirées des différentes réunions, tenues depuis le 5 février dernier sous la présidence du Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, avec la participation des acteurs politiques et des représentants d’associations de la société civile, et souligner l’importance de ce programme, qui s’inscrit dans le cadre des mesures immédiates engagées par les différentes institutions au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a indiqué le chef de la DAS à la préfecture de M’diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki.

« Ce programme, qui s’inscrit dans le sillage du programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M’diq-Fnideq et de la province de Tétouan, vise à soutenir l’entrepreneuriat des jeunes, à travers le financement de leurs projets dans le cadre de l’INDH, en partenariat avec les secteurs ministériels concernés, les instances élues, le secteur privé et les ONG », a relevé M. El Barkouki dans une déclaration à la MAP.

Le responsable a fait savoir que ce programme vise à créer environ 300 entreprises, auto-entreprises et coopératives, ce qui devrait générer près de 300 emplois, relevant qu’une enveloppe budgétaire d’environ 5,5 MDH sera mobilisée cette année par l’INDH pour financer et accompagner les porteurs de projets accueillis par les différentes plateformes des initiatives économiques intégrées créées au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, dans le cadre du 3è programme de la phase III de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) relatif à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes.

Cette réunion a été aussi une occasion pour examiner les mécanismes de gouvernance qui vont superviser la mise en oeuvre de ce programme durant la période 2021-2023, a-t-il poursuivi, relevant qu’il s’agit notamment de la création de trois comités thématiques, dont l’un technique sera chargé de la sélection des projets réalisables et de l’accompagnement des jeunes avant la création de leurs entreprises, tandis l’autre s’occupera du soutien au financement des projets sélectionnés.

« Ce programme vient compléter un autre programme dans lequel l’INDH s’est engagée avec ses partenaires depuis 2019, qui a été couronné par la création de 168 projets et entreprises, dont 90 ont déjà été lancés, ce qui a généré 300 emplois », a insisté M. El Barkouki, ajoutant que ces projets bénéficient d’un accompagnement post-création, pour une période de 12 mois, que ce soit dans les domaines de la comptabilité et de la promotion de la culture de la protection sociale, qu’en matière de leur intégration dans les chambres professionnelles, et ce afin de contribuer à la création de l’emploi et de la richesse.

Cette réunion a, par ailleurs, été l’occasion d’inviter tous les partenaires de ce programme à adhérer davantage à la mise en oeuvre de tous les programmes sectoriels et au déploiement des mécanismes de financement, à même de faciliter l’accès des jeunes aux financements nécessaires et de leur faciliter les procédures administratives, tout en les accompagnant dans la création de leurs entreprises.

Le Programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M’diq-Fnideq et la province de Tétouan devrait contribuer à renforcer l’impulsion économique de la région, et à créer quelques milliers d’emplois au profit de la population locale, notamment les femmes et les jeunes.

إعلان

قد يعجبك ايضا
جار التحميل...