Tanger.. Une rencontre de communication autour de « Intelaka »

MAP

Une rencontre de communication a été organisée, jeudi à Tanger, autour du programme intégré d’appui et de financement des entreprises « Intelaka », à l’initiative de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

إعلانات

Organisée en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région (CCIS) et l’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc, cette initiative s’assigne pour objectif de mettre en avant les différentes modalités de mise en œuvre du programme au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

S’exprimant à cette occasion, le président de la CGEM Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Adil Rais, a indiqué que ce programme constitue un tournant historique dans le système de financement et d’accompagnement des entreprises au Maroc et un mécanisme efficient pour dynamiser le tissu économique.

Il a souligné l’importance de l’appui financier aux jeunes porteurs de projets, rappelant que le programme vient avec des avantages importants, dont celui ayant trait au taux d’intérêt qui est historiquement bas et fixé à 2 % en règle générale et à 1,75 % dans le monde rural.

إعلانات

Ce programme a pour objectif de contribuer chaque année à la création d’environ 27.000 nouveaux postes d’emploi et à l’accompagnement de 13.500 entreprises supplémentaires, a-t-il rappelé.

De son côté, le président de la CCIS de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Omar Moro, a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme d’action de la CCIS visant à accompagner, appuyer et communiquer avec les TPE sur les différentes mesures qu’offre le programme, destinées à dépasser les difficultés qui entravent l’accès au financement des jeunes porteurs de projets.

Il a, dans ce sens, fait savoir que ce programme va insuffler une nouvelle dynamique à l’initiative entrepreneuriale, en vue de renforcer l’intégration socio-économique des jeunes dans le monde rural et urbain.

Pour sa part, le directeur du Centre régional d’investissement de la région (CRI), Mohamed Ghassan Bouhya, a réaffirmer l’engagement du CRI à œuvrer en vue d’assurer une mise en œuvre efficiente du Programme « Intelaka » et optimiser les mécanismes de gouvernance liés à sa gestion dans la région afin de réussir ce chantier royal.

Quant au directeur général de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), Hicham Zanati Serghini, il a mis en avant les grandes lignes de l’offre produits de ce programme qui s’ajoutent à une offre déjà existante de produits de garantie et de financement et qui seront revus pour toucher l’ensemble des populations concernées et donner ainsi un élan fort à l’accès au financement.

Il s’agit, ainsi, de trois produits, à savoir « Damane Intelak » (monde urbain), « Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi » (monde rural) et « Start-TPE », qui est un produit de financement sous forme d’une avance remboursable après une franchise de 5 ans sans intérêt et sans exigence de sûretés, a-t-il mis en exergue.

La CCG travaille en coordination avec le secteur bancaire via un système délégué, le but étant d’économiser le temps de traitement des dossiers de manière à garantir une automaticité d’octroi de la garantie, dès que la banque soit d’accord sur le financement du projet, a-t-il précisé.

La rencontre a été marquée par la participation de plus de 500 jeunes porteurs de projets et de chefs d’entreprise et a rassemblé des représentants d’établissements bancaires, des présidents de collectivités territoriales et des représentants de la société civile.

قد يعجبك ايضا
جار التحميل...