Tanger abrite les 1ères Rencontres de la responsabilité sociétale de l’université marocaine

MAP

La ville de Tanger abritera, le 14 février, les 1ères Rencontres de la responsabilité sociétale de l’université marocaine, sous le thème « Ensemble pour une vie universitaire inclusive et intégrée ».

Organisée par l’Université Abdelmalek Essaâdi, en coopération avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, cette manifestation, qui se tiendra à la Faculté de médecine et de pharmacie de Tanger, a pour objectif de participer à la création des conditions appropriées ayant pour conséquence l’amélioration de la qualité du système d’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, indique un communiqué de l’université.

Ce 1er débat intervient en application des fondements et prémisses posés par SM le Roi Mohammed VI pour l’université marocaine, et sur la base du cadre légal des exigences sur lesquelles l’université marocaine a été fondée par la loi n° 01.00 relative à l’enseignement supérieur, ainsi que la loi-cadre relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique n° 17.51, et conformément au contenu du modèle de développement et du programme gouvernemental.

Il vise ainsi à construire une nouvelle approche de la vie universitaire sous trois angles différents mais complémentaires, à savoir la responsabilité sociale des universités marocaines à travers les principes des droits de l’Homme, la responsabilité sociale des universités : Etude comparative et analyse d’expériences positives, et les objectifs de la responsabilité sociale et du développement durable dans l’espace.

La même source relève que cet événement ambitionne d’ouvrir la discussion et le partage d’expériences, et d’assurer l’intégration à des mécanismes nationaux matures pour promouvoir les meilleures pratiques au sein des institutions universitaires marocaines, des pratiques basées sur l’application de la loi et l’établissement de la compatibilité entre toutes les composantes du système de l’Enseignement supérieur, la recherche scientifique et de l’innovation, en plus de passer en revue des expériences similaires dans ce domaine.

Les travaux de cette rencontre seront encadrés par un groupe de spécialistes, juristes, syndicalistes, praticiens et tous les partenaires internes et externes de l’université, en vue d’enrichir les recommandations et les conclusions issues des différentes sessions de ce débat.

إعلان

قد يعجبك ايضا
جار التحميل...